Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

La toxoplasmose et les consignes à suivre pour l'éviter font normalement partie des infos qu'on nous balance en masse lors du premier rdv de suivi.

Mais parfois le sort en décide autrement, c'est le cas de Mélanie qui l'a attrapé enceinte. En quoi, cela a-t-il influé sur le cours des choses, elle accepte de nous en parler.

1. Peux-tu te présenter ?

Mélanie, 24 ans, une fille de 4 mois, actuellement sans emploi mais ayant travaillé dans le milieu du cheval.

2. Comment se passait ta grossesse ? Quand as-tu découvert ta toxoplasmose et comment ?

Je me rends alors chez un autre médecin qui me dit qu'il ne faut pas attendre 3 mois pour un bilan sanguin.

La suite : le médecin m'appelle une semaine après pour me dire qu'il faut refaire une prise de sang dans une semaine ( délais de 15 jour entre les prise de sang pour confirmer une séroconversion à la toxoplasmose pendant la grossesse). Sur le coup je n'ai pas trop compris ce qui ce passait car le médecin ne m'a rien dit de plus.

Deuxième prise de sang et le verdict tombe. Le médecin m'appelle pour que je me rende d'urgence à l’hôpital faire des échographies et, en bon médecin de campagne, me dit qu'il n'y a qu'une issue : c'est l'avortement!

A l’hôpital c'est un discours un peu plus optimiste que j'ai eu, mais pas trop non plus ! A l’écho tout allait bien : j'avais interdiction de voir l'écran car ce bébé n'allait peut être jamais naître !

3. Quelle prise en charge médicale en termes de traitement et de suivi ?

J'ai était mise sous antibios que je devais prendre matin midi et soir et heureusement, je les ai tolérés.

On m'a proposé de continuer cette grossesse tant que tout allait bien aux échographies, jusqu’à l’amniocentèse pratiquée au 5eme mois. L'amniocentèse allait nous informer si le bébé avait lui aussi était contaminé.

L'amniocentèse s'est avérée négative mais j'ai néanmoins poursuivi le traitement antibiotique par prudence.

4. Comment as-tu vécu ta grossesse ?

Les premier mois de ma grossesse ont était très durs à vivre car j'avais fait le choix de garder cet enfant au risque qu'il naisse handicapé ou de devoir le perdre à 5 mois pour malformation. Même si, au fond de moi, je savais que mon bébé naitrait en bonne santé.

J'ai très bien vécu ma fin de grossesse grâce à un super groupe de filles où nous nous sommes beaucoup soutenues.

5. Un mot à ajouter aux mamans qui auraient été dans ton cas ?

A toute les mamans dans mon cas, gardez toujours espoir et faites confiance à votre instinct.

Histoire de mamans : quand il faut attendre 5 mois de grossesse pour pouvoir s'attacher à son enfant

Commenter cet article