Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Arrive plus vite qu'on ne l'imaginait le moment de laisser bébé à d'autres bras que les nôtres.

Maman la seule et l'unique, vous avez l'impression que c'est fini.

Certaines seront ravies de reprendre le chemin du travail mais la plupart d'entre nous auront le cœur qui se serre.

Dans mon cas, j'avais fait le choix de la crèche.

Dur dur pour mon loulou d'accepter de passer des bras de maman au tapis de sol et tapis d'éveil.

Les rythmes n'étaient pas forcément les siens. Mais il faut dire que mon loulou n'y allait que deux jours, il n'était donc pas réglé selon le mode de la crèche. Et puis, comment dire ?

La référante de section n'était pas l'amabilité et la disponibilité même.

Néanmoins, maintenant que ma louloute en est à sa dernière année de crèche, je ne pourrai qu'être positive sur ce mode de garde.

Il y a gagné en autonomie.

Il y vit des choses, indépendamment de Maman. D'ailleurs c'est son petit jardin secret, si on le questionne sur ce qu'il a fait, on a le droit à un "je ne sais pas".

Il faut négocier à base de jeu et autres petits plaisirs de maigres informations comme "j'ai mangé du yaourt nature".

Mais soit, c'est sa petite vie.

Ma louloute me demande même la crèche pendant les vacances. Preuve en est qu'il y est bien.

Ok ok, c'est cool pour ton môme, me direz-vous. Alors, parlons un peu de vous.

Vous allez sans doute pleurer une fois bébé déposé, c'est normal. Laisser bébé à une autre n'est pas naturel et chose facile. Laisser sortir. Ne vous blindez pas, vous avez le droit d'être triste. Et rassurez vous, bébé va s'habituer et vous aussi. Sortez vous l'idée de la tête que seule vous, savez y faire avec votre petit bout. Une nounou fait différemment peut-être mais fait bien quand même.

Deuxième conseil : ayez confiance. Votre bébé est une éponge à émotions. Il sentira si vous le ramenez à reculons.

Passez un petit coup de fil à midi pour vous rassurer.

Mais une fois que vous laissez bébé, laissez le vraiment. Pas de regards au travers de la vitre. Le mieux est de réduire un maximum le temps de séparation. Les nounous font ce métier parce qu'elles aiment les enfants, votre bébé ne sera pas oublié.

Troisième conseil : Déculpabilisez !

Vous n'abandonnez pas votre bébé. Vous allez, en Maman responsable, gagner de quoi subvenir aux besoins de votre loulou. C'est aussi un acte d'amour que de le déposer là où vous pensez qu'il sera le mieux. Et c'est également un acte d'amour que d'accepter que bébé vive une expérience en dehors de votre fusion. Vous lui donnez la chance de grandir, de s'enrichir d'autres façons de faire. Vous verrez, bébé va gagner en autonomie. Manger seul a la crèche alors qu'à la maison vous vous acharnez a lui donner a la cuillère etc.

Toute la vie de maman est faite de petites séparations. La plus évidente est la coupe du cordon. Bébé devient un petit être indépendant de vous. Puis on le laisse en crèche ou chez la nounou, à l'école et ainsi de suite.

Au travers de ces séparations, votre rôle de maman est d'accompagner ces changements avec amour et de le rassurer.

Information importante : il se peut tout à fait que bébé fasse une mini grève de la faim. Ne vous inquiétez pas, il va rapidement accepter cette nouvelle situation, s'en accommoder, puis s'y épanouir.

Et surtout : personne ne vous remplacera, vous, Maman. Vous resterez la seule et l'unique. Bien évidemment, votre petit bout va tisser du lien avec les personnes qui le gardent mais tout petit il sait déjà faire la différence. Une maman aime d'un amour inconditionnel, est toujours là pour consoler, pas une nounou. L'enfant sait très bien que chez une nounou ou à la crèche, c'est transitoire. Parlez en à votre petit bout, en lui expliquant que vous allez le laisser mais que vous revenez toujours.

Pour ma louloute ça faisait partie de son rituel, on détaillait l'emploi du temps type de sa journée et on terminait par "Maman vient toujours". Tout était dit, il partait serein.

Par ailleurs, par peur de perdre votre statut de maman ou que votre enfant préfère une nounou, ne tombez pas dans le piège de ne jamais vous opposer à votre enfant afin de ne vivre que de "bons" moments avec lui. C'est à vous, sa maman (et au papa ne l'oublions pas) d'éduquer, de donner des règles. Alors bien évidemment faire pleurer et s'opposer aux risques de caprices hurlants et désagréables n'est pas une expérience agréable à vivre mais c'est fondamental de la faire. Un enfant est rassuré par les limites, c'est ainsi qu'il se construit. Et si vous laissez votre enfant se construire sans frustration, vous vous exposerez à bien des déconvenues. La vie d'adulte est faite de frustrations. Il s'agit de donner à votre enfant, même tout petit, les bases pour se construire en tant qu'adulte responsable qui n'obtient pas tout ce qu'il désire en claquant des doigts.

Mais croyez moi, je sais que ce n'est pas toujours une tâche facile et que bien souvent notre cœur de maman voudrait éviter tous les bobos à nos chérubins.

Allez, plein de courage à vous. Vous allez surmonter ce moment difficile avec brio !

Hors du nid

Commenter cet article

lolo 12/01/2013 11:17

merci Claire pour cette piqûre anti-culpabilité... A 1 jour de la reprise du boulot j'en avais bien besoin...et comme toujours tu sais trouver les mots justes alors un grand Merci