Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

En fréquentant forum et groupes de discussion, bon nombre de fois est revenue la question de comment occuper bébé.

Et sans vouloir paraître dure, je ne comprends pas cette question.

J'ai souvent l'impression que dans une quête de perfection, les mères s'agitent et cherchent à stimuler, éveiller, occuper à tout va.

Je ne dis pas qu'il soit mauvais de chercher à éveiller un enfant, bien évidemment que le faire est bien et que l'enfant a besoin de cela pour se construire mais dans une juste mesure.

Pour le coup je ne prétend pas forcément la maîtriser cette juste mesure, d'ailleurs.

Simplement cette course aux jouets d'éveil, aux activités en tout genre, je ne pense pas qu'elle mène à autre chose qu'à de l'insatisfaction. Elle se mêle généralement aux comparaisons avec les autres, sur base de "qu'est ce que ton bébé du même age fait ou qu'est-ce que le mien est censé faire".

C'est probablement par volonté de bien faire et aussi un peu de se rassurer.

Je pense qu'un tout-petit n'a pas besoin de milles jouets (même si, qu'on soit d'accord, mes enfants en possèdent certainement trop aussi), de dessins animés éducatifs (les limites de l'écran même si je ne tiens pas à ce sujet un discours diabolisant), de livres, de musiques et autres.

Un cocktail d'un peu tout (si ce n'est l'écran pour les minis loups), c'est bien, mais aussi, laisser bébé observer ce qu'on fait tout en lui commentant.

Bebe se construit en nous observant, le quotidien que nous menons est donc en lui-même une activité passionnante. Support de vocabulaire et d'apprentissage sensori-moteur.

Après bien sûr que lui chanter des chansons, lire des histoires ou jouer avec lui c'est top aussi. On fait comme on le sent, fonction de ce que l'on est. Pas besoin d'aller puiser à milles sources...

Quand l'enfant grandit, nourrir son imaginaire, son intellect ou ses habiletés manuelles est nécessaire, mais, je parlais encore il y a peu avec une dame de notre ludothèque qui me disait combien les parents d'aujourd'hui étaient à la course aux ateliers et activités.

Nos enfants, à l'école, ont déjà bien des contraintes d'attention, et d'acquisition de connaissances, surcharger l'emploi du temps de multiples activités autres, ce n'est pas pour moi. Pas envie de saturer Louloute.

Je ne dis pas qu'il ne fera pas de sport ou de musique, la dimension sociale et culturelle de la chose est enrichissante, mais ce que je ne comprends pas, c'est l'impression d'un monde qui tourne à cent à l'heure où l'enfant devrait apprendre le plus possible, le plus vite possible. Sous réserve d'être un mauvais parent qui n'en fait pas assez.

Enfin...vous, vous êtes du genre activités à gogo ou non ?

L'activisme maternel
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Goblin 30/10/2014 21:02

Bonsoir, ton article me parle ce soir car je me posais justement hier la même question au parc en voyant tous les parents passer d'une activité à l'autre avec leur enfant alors que mon fils préfère se balader en regardant les autres jouer et interagir avec eux. Assise sur mon banc, à l'observer, je me suis dit que les autres parents devaient me prendre pour une feignasse à rester assise alors que j'aurais pu lui faire faire le toboggan ou autre jeu. Alors, j'ai tenté de le faire monter sur le toboggan et il a refusé. Je ne l'ai pas forcé et je l'ai laissé profiter de ce moment dehors sans chercher obligatoirement à lui trouver une occupation. Tant pis qu'on me prenne pour une paresseuse, mon fils et moi avons passé un bon moment de détente. Bonne soirée !