Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

La semaine d'adaptation en crèche

Cette semaine, en vue de ma reprise imminente du travail, la Chaperonette était en adaptation dans sa crèche.

Une adaptation en crèche, c'est tisser un lien entre la structure d'accueil et le milieu parental pour que l'enfant s'y sente peu à peu en confiance.

J'ai donc expliqué comment la demoiselle mangeait (petit, moyen ou gros mouliné, ici c'est déjà des morceaux). Comment elle buvait (au verre et pas au bib). Le rituel de dodo (mise à part la tétée, faute d'équipements sur place héhé !). Le caractère de la demoiselle. Bref tous ces petits détails nécessaires pour une prise en main optimale de la Chaperonette.

Je me sentais plutôt bien. Pas aussi déstabilisée que pour Louloute. Lui, j'avais eu l'impression de l'abandonner et en milieu hostile.

Alors, comment c'est passé cette première semaine ?

Premier jour, 39 de fièvre le matin...mais c'est une première visite en présence de Maman, la petite malade joue le bébé koala collé à maman, malade quoi.

Deuxième jour, 30 minutes sans moi. Je la laisse rapidement. Tant que je suis la, elle ne voudra que moi et la voir pleurer ne serait pas une bonne chose. Conseil : ne vous éternisez pas au moment de laisser votre petit bout, et ce, même pour une première rentrée, quand on se sépare on se sépare, jouer les prolongations déstabilise tout le monde.

La miss est encore à 39. Elle pleure beaucoup.

Troisième jour : la fièvre tombe toujours pas. La demoiselle est sous traitement pour une bronchite. 1h sans maman. Toujours beaucoup de pleurs.

En même temps, Chaperonette malade donc...et elle sort trois dents, ça n'aide pas.

Quatrième jour : 2h sans moi et le repas. Mademoiselle fait la grève de la faim. Mais mademoiselle n'a déjà plus de fièvre, victoire ! Elle pleure encore beaucoup malgré le t-shirt de maman qu'elle trimballe et le doudou.

Et forcément, j'arrive et TETEEEEEER. Chaperonette attend Maman...

Entrevue avec la directrice. Je suis campée sur mes positions, hors de question que je me laisse ébranler. Elle est gentille la directrice mais autant de stress dans un si petit être ! Pas idéal au vu de son rôle, d'ailleurs...et non, je ne changerai pas mon allaitement et son fonctionnement et non, je ne changerai pas le contrat d'accueil même si ce n'est que 2 jours/semaine. Je vous conseille, si vous êtes convaincus de vos choix, de vous blinder. Ce n'est pas parce que vous avez affaire à des professionnels de la petite enfance qu'ils ont pour autant à vous apprendre comment faire ou non avec bébé. On peut s'enrichir des expériences des autres mais quand l'autre entre comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, fermez lui la porte.

Cinquième jour : Chaperonnette a attrapé les premiers crobes de la crèche : roséole. En même temps, l'avantage de la crèche c'est qu'ils sont immunisés en un temps record. Une grosse journée. 5h. Avec repas et sieste. La demoiselle ne mange pas mais pleure moins, elle apprivoise et se laisse apprivoiser. Elle dort même 50 minutes. Dans le débriefing de fin de journée, je retrouve ma fille dans les propos rapportés. J'ai l'impression qu'on cherche à la connaître et à s'y adapter. Ça me fait plaisir. La confiance est établie. Maman s'est adaptée.

Une semaine d'adaptation en demie-teinte donc mais qui finit en positif. On poursuit l'adaptation la semaine prochaine. Mais je demeure confiante.

Commenter cet article

Freya 01/09/2013 20:47

Waw 2 semaines d'adaptation! C'est long chez toi! Chez moi ça n'a duré que 2 matinées, une avec moi et une autre sans moi. Ma fille refuse de boire autre chose que mon lait au sein et les puéricultrices ne sont pas contentes, elles veulent que j'arrête l'allaitement la journée pour la forcer à prendre le biberon mais je ne suis pas d'accord. Ma fille rentre à la crèche demain pour toute la journée, j'angoisse un peu, j'espère qu'elle mangera au moins ses légumes à midi et sa panade à 15h. J'ai d'ailleurs fait le même genre d'article que toi cette semaine ^^

Claire B 03/09/2013 11:04

Ne t'inquiètes pas. J'ai eu ce souci avec Louloute. N'arrête pas ton allaitement. Tiens bon. Ta fille va finir par obtempérer. Et sinon ils n'ont qu'à passer au laitage à la cuillère, tu combleras avec l'allaitement quand tu la récupères.
La grève de la faim c'est un classique chez les petits loups.
Plein de courage !