Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Les derniers jours j'attendais mon affectation, en jargon enseignant.

En français "normal", j'attendais donc de savoir ou je vais bosser l'an prochain.

C'était donc stress et cie. La tête des mauvais jours. L'attente...les nuits à pas réussir a dormir parce que je gambergeais. Parce que oui, depuis lundi, c'était signé, j'allais être loin.

En même temps j'avançais avec la conviction que je serais là où il fallait que je sois.

J'avoue, quand je voyais ce qu'il restait comme lieux d'affectation je m'en posais, des questions, et la sérénité n'était pas franchement ce qui me définissait.

Mais j'ai pensée à ce verset. Parce que oui je suis croyante. Je ne fais pas ici l'apologie d'une religion mais je livre un bout de mon chemin de vie et je pense que, qui que tu sois et quelque soit ta confession, tu peux te retrouver dans ce qui suit. "Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux?"

Je me suis dit que oui, je valais bien plus que les oiseaux. J'avais une paix du cœur, a défaut d'avoir une paix de l'esprit. La certitude qu'il allait se passer ce qui devait se passer. Je croyais d'abord que c'était prolonger mon congé parental. Mais c'est là qu'est entré en scène papa.

L'an prochain, je suis à 25km de chez moi. Mais, papa va prendre en charge les loulous les jours où je travaille. Prendre en charge, c'est à dire les ramener à l'école ou à la crèche. Chercher Louloute et je récupérerai la Chaperonette. Je dis merci. Merci de me donner la possibilité d'aller au travail sereine, de t'investir pour notre famille. De maintenir un lien qui nous unit. De nous construire. De gérer les débuts de la crèche. Merci de me soutenir et de prendre le relais au quotidien.

L'amour n'est pas toujours là, où on l'attendait. Pas toujours dans les mots. Mais je le lis aujourd'hui dans ce chemin de vie. Je dis merci. Je sais qu'il y a l'argument financier et d'autres choses qui pouvaient jouer dans la balance mais en attendant je retiens que l'amour est posé. Et je n'ai que ce mot "merci".

Et je dis "merci" à Dieu (donnez lui, le nom que vous voudrez, moi je suis chrétienne mais c'est MON choix et je pense qu'on peut se retrouver ici, croyant ou pas, chrétien ou autre). Les choses ne sont pas toujours celles qu'on attendait, on se fait parfois bien du souci pour rien. Mais la vie est pleine de surprises, M-E-R-C-I !

La vie est une surprise : MERCI !

Commenter cet article

Ghislain 26/06/2013 23:31

Parfois le Seigneur fait des miracles! Un cas similaire au tien : ma cousine, prof (une de plus! :p). Depuis qu'elle est mariée, (2 ans cet été) elle est "dans le nord" (vers Poitiers, Limoge...) alors qu'elle est originaire de Mazamet (tarn) et que son mari travaille également dans le Tarn... Résultat des affectations pour la rentré 2013 : le collège de... Mazamet! à 5min à pied de leur maison! :)

maman mymou 26/06/2013 22:58

et moi je dis Amen !
Parce que c'est bien écrit et reconfortant. Je suis d'accord avec toi.
Les réponses ne sont jamais là où on les attends mais c'est ce qui fait que la vie c'est sympa, et c'est quand-même bien plus reposant de se dire d'arrêter de stresser et de reconnaître qu'on ne peut pas tout contrôler. Et d'être juste reconnaissant pour ce que l'on a ça rend bien plus heureux :-)
C'est long 25km, je me rend pas trop compte, ça te fera beaucoup de trajet ?

Claire B 26/06/2013 23:02

J'en ai pour 30-35 minutes mais sur une autoroute avec pas mal de monde et souvent des encombrements. Mais ça reste raisonnable.