Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Lait maternel, infos pratiques

Vous souhaitez pour une raison ou pour une autre, tirer votre lait. Une soirée en perspective ou retour au travail. Il va donc falloir maîtriser l'animal "tire-lait".

Manuel ou électrique ? Parce qu'il faut bien l'avouer, le tire-lait vous renvoie l'image d'une vache laitière. Il s'agit de trouver la formule qui vous convient le mieux et vous effraie le moins.

Soit, vous oubliez toute comparaison fortuite, soit vous restez bloquée et dans ce cas je vous conseille le tire-lait manuel. Pour moi, s'épargner le bruit du tire lait est un plus. Pour avoir suffisamment de lait, il s'agit d'être le plus détendue possible. Pas sûre que la douce mélodie d'une trayeuse concoure à cela.

Le tire-lait manuel vous permettra également de gérer vous même la puissance de l'aspiration afin que cela soit le plus productif et le moins douloureux possible. Et pour tirer son lait au travail, mieux vaut s'épargner le côté bruyant et peu discret de la version électrique.

Comment on maîtrise la bête ? Il faut déjà bien positionner l'animal. Déjà, ne pas laisser d'entrée d'air qui rend l'aspiration impossible et donc, bien plaquer la ventouse au sein.

Ensuite, on aspire : pas simplement l'extrémité du sein mais toute l'aréole, comme bébé le ferait.

Au départ, on actionne plusieurs fois le levier pour tetouiller comme bébé le fait en début de tétée (on baisse, on lâche et ainsi de suite), cela va faire monter le l'air. Ensuite on fait des aspirations longues.

Question timing. La quantité de lait recueillie et le temps nécessaire varie d'une femme à une autre. Cependant, pour recueillir plus rapidement une quantité non négligeable, je vous conseille de tirer simultanément à la tétée de bébé, le sein qu'il ne prend pas. Suite à la stimulation de bébé, le lait sortira plus vite.

Si vous tirez votre lait au travail, vu l'engorgement du à la sautée des tétées, vous ne devriez pas avoir trop de soucis.

Quid de la conservation ?

A température ambiante : 4 à 6h

Au réfrigérateur : jusqu'à 8 jours

Dans le compartiment surgelés du réfrigérateur : 2 semaines.

Dans un congélateur *** : 3-4 mois

Et comment réchauffe-t-on ? On chauffe au bain-Marie. On bannit le micro-ondes !! Mais on peut habituer bébé à prendre le lait à température ambiante. Louloute prenait les bibs "froids".

On peut réchauffer deux fois le lait réfrigéré mais une seule fois le lait congelé.

Quelle quantité ? Pas de comparaison possible avec le lait maternisé ! Je conseillerai de préparer un bib de 150 ml et vous verrez si bébé le prend en totalité ou non. Faites des essais au préalable, vous verrez si vous devez compléter au sein ou non.

Par contre, mieux vaut vous éclipser pour qu'une personne autre que vous donne le biberon. Pour bien des bébés, maman = tétée et bébé peut ainsi refuser le plastique.

Dans quoi donner le lait ? Il existe des biberons très bien conçus qui reproduisent la forme du sein. Closer to Nature de tomee Tipee ou Nuby.

On chatouille la lèvre de bébés par de petits va et vient pour que bébé attrape la tétine de lui-même.

Si toutefois bébé refuse le biberon, on peut tenter la tasse à bec, le modèle évolutif de beaba, disposant de 3 vitesses est très adapté.

Tire-lait manuel Avent, a partir de 35€

Tire-lait manuel Avent, a partir de 35€

Les biberons Closer to Nature, Tomee Tipee, 17€ les deux

Les biberons Closer to Nature, Tomee Tipee, 17€ les deux

Tasse évolutive Regulo, Beaba, aux alentours de 15€

Tasse évolutive Regulo, Beaba, aux alentours de 15€

Commenter cet article