Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Je viens de lire un article sur Rue 89.

On y parle de cododo et le discours tenu m horripile.

Je pratique le cododo et oui, oui, arrachez-vous les cheveux si vous voulez je parle bien du co-bedding.

Je serai donc partiale puisque bien évidemment j'ai mon avis et je ne dis pas que le cododo doit être pratiqué par tous mais qu'il faut, à mon sens, tenir un discours plus objectif et moins alarmiste ! Les consignes de sécurité etc. c'est bien évidemment nécessaire mais le discours "c'est mal, boooouh", hum hum !

"Le parent endormi s’appuie sur la cage thoracique de son enfant sans s’en rendre compte, parce qu’il a bu ou qu’il est tout simplement fatigué", nous dit Madame la spécialiste. Alors dire que le cododo c'est dangereux parce que le parent en état d'ébriété peut écraser bébé...quel argument !!! Et c'est pas plutôt un parent en état d'ébriété qui présente tout simplement un risque pour son enfant ?

Après le coup de l'écrasement...La mère est dotée d'un réflexe animal qui la prémunit si toutefois elle est dans l'exercice de ses facultés habituelles donc ni droguée, ni soûle.

Bon, alors, bien évidemment on respecte des consignes bêtes et évidentes, pour éviter que Papa ne roule sur bébé, moi j'ai bébé au creux de mon bras et pas au milieu du lit.

Mais ne parle-t-on pas ici du simple bon-sens dont est animé l'être humain et qui plus est, le parent ?

Après, petit topo sur l'allaitement et le cododo, l'allaitement joue sur le sommeil et de la maman et de l'enfant en influant sur les hormones sécrétées. L'allaitement permet à l'enfant de ne pas tomber dans un sommeil lourd au point de ne pas s'en réveiller. Il permettrait donc de réduire des risques de MSN.

La proximité mère-enfant stimule l'enfant, il se réveille, tète et les deux se rendorment rapidement. Et j'ai pu constater que je me réveille généralement avant même que l'enfant n'ait demandé quoique ce soit : miracle de l'instinct maternel. Puisque réveil il y a, on fait de réguliers checks-up dans la nuit.

Après, si on élargit notre horizon : en Chine, l'enfant dort avec sa mère à 90% jusque l'âge de un an. Au Japon, le pourcentage d'enfant partageant le lit de maman est de 65%. En Norvège ou en Suède, pays pro-allaitement un peu plus de la moitié des bébés squattent le lit parental.

Au final, on peut constater que la vieille Europe et les USA, l'Occident quoi, sont les seuls à promouvoir le sommeil solitaire comme norme.

Alors, pour conclure, si on tirait à boulets de canons sur les clichés et préjugés et si on s'intéressait un peu plus en détail aux choses. N'est ce pas Madame Briand-Huchet ?

Je rappelle quand même que les précautions de sécurité sont à respecter : on évite les grosses couettes, on vérifie qu'il y a la place dans le lit, on se prémunît contre les risques de chutes. Mais pour tout ça, je vous laisse ici un lien complet qui rappelle tout ça !

Le cododo : et si on arrêtait de raconter n'importe quoi ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article