Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Le premier enfant. Tout est un miracle. Mais on voudrait tout, tout de suite.

Et quand c'est qu'il parle, qu'il mange, qu'il sort la première dent ? Etc. Etc.

Le premier sourire. On est subjugué, l'air béat. Les premiers éclats de rire, on a presque la larme à l'œil.

Le deuxième pointe le bout de son nez. On est heureux et ravi. Le temps passe, on a maintenant une petite famille.

Le rythme est soutenu, on jongle de l'un à l´autre, avec bonheur.

Sortie du cinéma. On joue avec la Louloute et je chante dans un dialecte imaginaire, croisement entre le mandarin et le japonais, la guitare du monstre "Ziarka".

La puce me regarde et rit. Je file chercher de quoi capter et garder l'instant. L'émotion de la première fois est encore là.

Puis je me dis, mais quel âge elle a ? Je compare. Et je me dis, déjà !

L'impression qu'elle fait tout si vite.

En fait, c'est bien une impression. Elle doit faire les choses en temps et en heure mais le temps glisse entre mes doigts. Comme un sablier qui égrène son sable.

Ma Chaperonette grandit. Je ne suis pas en permanence dans une admiration béate. Il y a Louloute. Alors quand je m'arrête sur elle, seulement, elle, je me dis que tout va si vite. Heureuse de la voir progresser, le cœur serré de pressentir qu'un jour, et plus vite qu'on ne le croit, elle va s'envoler, vivre sa vie, à elle, seulement elle.

Même si Maman sera toujours là...

Le deuxième enfant, où quand les heures deviennent secondes...

Le deuxième enfant ou quand l'horloge s'emballe

Commenter cet article

Maman est au musée 12/02/2013 11:39

Ton article décrit exactement ce que je ressens avec ma 2ème. Elle aura 1 an dans quelques jours et tout est passé beaucoup plus vite qu'avec son grand frère. C'est fou !