Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Quand bébé pousse dans notre bidon, on nourrit des rêves futiles.

Alors, oui, bien évidemment, ce qui compte c'est que bébé soit en bonne santé. Mais néanmoins, on se plait a rêver qu'il ait notre peau ou nos yeux, plus rarement la même physiologie des gros orteils.

Tout ça pour dire, qu'au fond, on a envie que notre petit bout nous ressemble.

Nos petit loups sont de savants mélanges. Ou pas, parfois.

Ici, pour ma Louloute, je rêvais la petite tête noire au teint mat et avec les yeux clairs de maman.

Bon bah pour les yeux on repassera.

La première fois que j'ai contemplé son visage, j'ai vu....son père. Une copie conforme !

Mini Namour, tout nu dans la couveuse avec son bonnet chaussette. (Il y a été que quelques minutes après ses soins).

Alors au bout du compte, qu'il me ressemble ou non je le trouve magnifique. Et puis, petit à petit je vois des détails de l'un et de l'autre. Même des airs de mes frères.

Il y a la magie du caractère aussi. Bon alors sur ce côté-là, Louloute tient plutôt de sa maman. Pour le meilleur...et pour le pire !!! Caprice puissance grand V, nuits perturbées, émotions en dents de scie, bah oui, it´s me !

Après la Chaperonette...

Oh bah le vieux rêve des yeux verts il était tenace.

Bon encore trop tôt pour dire que c'est gagné mais semblerait-il que j'ai réussi. Enfin je...pour ce que j'en suis responsable.

D'ailleurs, sur ce coup-là, indéniable, la puce tient de sa mère.

Bah oui, classique fils = papa. Fille = maman.

Et comme pour Louloute, structure en croisée, physique de maman mais constance de papa, regard attentif et méticuleux sur les choses, maîtrise d'elle...

Le jeu des ressemblances c'est fascinant tout de même !

Le mystère des ressemblances et les espoirs secrets qu'il nourrit
Le mystère des ressemblances et les espoirs secrets qu'il nourrit

Commenter cet article