Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Ça y est, bébé est dans la place. Cherche a lui trouver son blaze, son petit nom quoi.

Pas une mince affaire quand même, c'est l'histoire d'une vie, hein ?

Certaines sont prévoyantes. La liste est établie depuis qu'elles se sont dit qu'un jour certain, elles seraient maman.

D'autres s'en remettent au dictionnaire de prénoms voire même au calendrier.

Certaines négocient le choix avec le futur papa. D'autres non.

Certains prennent ça pour un jeu, ce qui donne de bonnes fautes de goût : Playboy, Barreau...on se rappelle de la liste établie par un hôpital strabourgeois...

Ici le choix du prénom devait répondre a un certain nombre de conditions :

Règle n. 1 :

Un prénom original. Je suis maîtresse d'école. Alors le top 10 des prénoms de l'année pour avoir 5 têtes blondes (ou brunes) sur 30 qui se lèvent au son de leur prénom, très peu pour moi.

Le prénom porté par un élève tête a claques, on le bannit a tout jamais.

Il me fallait donc le prénom vierge de tous visages.

Règle n. 2 :

Je suis trop bonne, l'avis de Monsieur compte. Alors même si j'ai eu droit à des propositions pour le moins saugrenues "enveloppe, merguez, triangle..."j'ai établi une liste de mes prénoms préférés pour que Namour y fasse son choix. Si pour Louloute le choix était moins téléguidé, j'avoue que pour la Chaperonette, j'avais un prénom coup de cœur.

Règle n. 3:

La signification du prénom compte. J'aime la sonorité du prénom Yael, l'idée que ça signifie "chèvre des montagnes" beaucoup moins.

Règle n. 4:

Le prénom reste secret jusqu'à ce que le prénommé ramène sa fraise. Pas de spéculation et d'avis autorisé. Le prénom, on le choisit et sans l'avis de Tata, du meilleur ami ou du pote de comptoir.

Règle n. 5 pour la Chaperonette :

Il fallait que le prénom s'harmonise avec celui de son frère. Un prénom ça sonne. C'est un plaisir a prononcer et il fallait que les deux se marient.

Voila comment ça se passe chez Mac D...euh, je sors, chez Louloute et Chaperon Rouge.

En tout cas, j'ai adoré choisir le prénom de mes enfants. Le prononcer. La faire sonner.

Choisir un prénom c'est magique.

le blog allobebe, une aide éventuelle

le blog allobebe, une aide éventuelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marjorie 15/03/2013 15:53

Ici, 3 ans et demi de négociation avec papa pour un prénoms garçons! Alors quand on a apprit qu'il n'y avait pas 1 mais 2 bébés...
Ça a faillit finir en bebe1 et bebe2, y en aurait pas eu 2 à l'école remarque.