Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Les contes, en racontez-vous à vos petits loups ?

Au-delà de la création d'un univers imaginaire, ils présentent un réel intérêt pour l'enfant. Ce n'est pas qu'un moyen d'endormir son petit loup.

Et, là, c'est l'enseignante que je suis qui parle, je constate hélas que beaucoup d'enfants ne connaissent plus nos grands classiques. Puis, ce n'est pas que je sous une nostalgique du patrimoine d'antan, le conseil que je donnerai peut s'appliquer à tout livre.

Déjà, avant de choisir un livre : y a-t-il une histoire ? Si un imagier peut enrichir le vocabulaire de l'enfant, il ne suffit pas à construire l'imaginaire de l'enfant puisqu'il est rattaché au réel. Une histoire ça permet d'échapper à la réalité, de s'évader de son quotidien. Parce que nos petits bouts sont également en proie à la morosité ambiante. Et que parfois leur journée n'est qu'une routine tristoune et monotone.

Mon loulou a des étincelles dans les yeux, c'est les montagnes russes tous les jours vous direz vous peut-être ? Les contes n'ont pas que cet intérêt la.

Un conte comprend toujours un méchant. Quel intérêt, un méchant ? Et bien c'est une première façon de se confronter à ses peurs. Le loup est noir. L'enfant a souvent peut du noir. Et souvent peur du loup, d'ailleurs. Sorcières, monstres et autres créatures maléfiques ne sont pas à contourner. Votre enfant au travers de ces histoires apprend à élaborer des stratégies de défense envers ces personnages, symboles de tous leurs bobos d'enfants. Et puis, ils aiment se faire peur. Et vous aimez les rassurer.

D'autres livres, ne comprennent pas de méchants mais mettent l'enfant dans la position de spectateur face à un problème qu'il rencontre au quotidien. Exemple : Tchoupi va sur le pot. Au travers de l'album, votre petit peut se confronter à une situation qui lui arrive également et si il n'a pas à affronter une peur, ou un méchant, il apprend néanmoins avec le modèle de Tchoupi à grandir dans sa vie de tous les jours.

Un livre, ça construit le langage aussi. Les enfants adorent les mots compliqués. Ne serait-ce que pour le plaisir de les répéter à la manière de formules magiques. N'ayez pas peurs des phrases un peu compliquées, donc.

Alors, si je peux vous donner un conseil de maman, un conseil d'enseignante : racontez des livres ! Investissez dans de beaux albums (ou empruntez) ! Et prenez vous au jeu, faites les voix, mettez le ton. Amusez vous, votre enfant n'en sera que plus enthousiaste !

Les contes, au-delà d'une simple histoire

Commenter cet article

1001 contes 27/07/2013 13:43

J'adhère pleinement!