Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Les vacances sont sur leur fin, mais voilà, je ne vous avais pas encore parlé de cette nouvelle dimension dans laquelle on rentre quand on part en vacances avec des loulous.

 

En temps normal, je suis plutôt mer, mais sauvage...Plage déserte ou presque, vagues...j'affectionne particulièrement l'océan, le vent qui emmêle les cheveux, le sel qui colle à la peau, les vastes étendues de sable sur lesquelles j'écris "Éternité". D'où un amour profond de la Bretagne.

 

Oui mais voilà, ça c'était avant. Je ne dis pas que je renonce complètement à ce type de vacances mais j'ai testé cette année une nouvelle option. Et j'ai aussi apprécie, pas de la même façon, mais apprécié quand même.

 

On a fait les vacances dans une cité balnéaire par excellence : Rimini, en Italie. Le programme mer, plage, bronzette. Pas de grandes balades pour les petites jambes. Une vie au rythme des envies de Louloute et des siestes de la Chaperonette. Château de sable et aire de jeux. La mer domestiquée par excellence. Mais j'ai aimé ce farniente, cette routine ensoleillée, une détente parfaite. Soit, il faut un peu se sentir l'âme d'une saucisse sur un gigantesque barbecue, on rôtit l'une et l'autre face auprès de nos semblables. Ou encore l'âme d'un saumon qui se déplace en ban quand on arpente les rues ooù les salles de jeux font légion. Louloute a adoré les innombrables flippers, les toboggans et balançoires et les copains potentiels, qui, seule ombre au tableau, parlaient italien pour la plupart (mais à cet âge-la la barrière de la langue ne subsiste guère).

 

Alors, oui, le lieu ne m'a pas vraiment charmé mais maintenant que je suis maman, j'entre et vis aussi les vacances par les joies démultipliées des enfants. Et force est de constater que le marmot il aime ça, les vacances qu'avant j'aurais jugé comme "beauf". Et puis un peu de bronzette avec le plaisir, au vu de la chaleur et de la mode environnante, d'arborer les plus jolis maillots de bain et des tenues de "biatch", bah, j'ai apprécié. Parce que dans ce type de stations balnéaire le mini short et le haut au-dessus du nombril c'est classe, quoi.

 

Donc cette année j'ai testé, validé un nouveau mode de vacances. Vis ma vie de mollusque, moins je bouge, mieux c'est. Maman mollusque et ses petits bulots.

 

 

Les vacances avec deux loulous : ce que ça a changé

Commenter cet article