Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Ma fille, ma Chaperonette, j'écris moins souvent sur toi.

Comme un besoin de justification.

Tu es encore bébé. Ton frère prend la place, beaucoup dans les écrits, dans le quotidien mais pas dans les cœurs. Il parle, rit, s'agite, prend l'espace.

Mais je vois tes rires et tes regards, ma puce. Je vois tes progrès. Le temps qui file si vite, je me vois déjà fêter ta première année.

J'adore ta petite voix toute douce qui chantonne quand on fait des câlins. Tes cris de joie et ta petite main qui s'agite pour faire coucou. Ta complicité naissante avec ton frère.

Si petite déjà, ton caractère se dessine. Le tien, à toi. On procède pareil avec l'un et l'autre mais vos personnalités s'affirment déjà.

Si j'écris moins sur toi, c'est parce que tu n'es pas encore un être de mots, que tu restes encore dans ce doux brouillard de l'âge bébé. Comme un voile de coton. Que tu m'échappes encore un peu. Le mystère de ce qui se cache derriere ton regard sérieux. Tes grands yeux bordés de cils.

Mais je t'aime. Je vous aime. Vous êtes mes évidences. Mes bonheurs. Comme des morceaux de mon cœur qui auraient grandi au fond de vous. Mais si la graine est notre, les fleurs nous échappent et nous ravissent.

Ma fille...

Commenter cet article

anahita 31/05/2013 10:16

Quel joli texte!

amandine 31/05/2013 09:36

tres jolie ton texte