Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Des âmes bien pensantes vous ont déjà sans doute bourré le crâne à base d'interrogations du type "vais-je avoir assez de lait ?"

Premièrement, à bas la pression, la notion de normes ou le comptage du temps ou des tétées.

L'allaitement est un acte naturel qu'il ne convient pas de vouloir réguler comme une machine.

Plus grand est le stress, moins l'allaitement vous éclatera.

Pour avoir assez de lait, abattons un mythe. Vous n'avez pas besoin de boire des litres d'eau, buvez à votre soif. Vous n'avez pas non plus besoin de vous suralimenter, mangez à votre faim. Il ne s'agit pas d'installer votre allaitement sur des contraintes.

Ensuite le corps maternel est une formidable machine bien rodée : plus vous allez donner à téter, plus il va produire de lait. Dans un premier temps, bébé va probablement jouer le greffon mais c'est normal. Il n'est pas d'espèce animale dans laquelle on demande à la progéniture de la mettre en veilleuse, c'est une lubie moderne de vouloir d'un bébé autonome rapidement.

On ne compte donc pas les tétées, on ne chronomètre pas, on donne quand bébé a faim.

Un conseil simplement pour éviter que votre sein ne devienne le doudou de votre enfant, mur dans lequel je me suis emplafonnée avec la louloute : avant de donner à téter, proposer la tétine ou votre doigt à votre enfant. Dans les premiers temps, il se peut qu'il n'ait qu'un fort besoin de succion, classique chez le nourrisson. Par contre, gardez des tétées fréquentes, pour que la demande soit suffisante et que la production de lait se mette bien en place.

Mais en pratique ça se passe comment le branchement de bébé ? Pour que vous ne ressentiez aucune gêne et que bébé ne vous fasse pas mal, il faut bien positionner bébé. On parle d'une diagonale, hanche de maman, tête de bébé, épaule opposée. Et mettez bien toute la partie rosée de votre sein dans la bouche de bébé, c'est à ce prix là qu'on évite les crevasses.

Un bon coussin d'allaitement est une aide.

Puis, un seul sein à chaque tétée. On change à la suivante. Il est important que bébé "vide" bien le sein. Dans un premier temps, le lait riche en lactose génère des coliques mais équilibré avec le lait qui vient ensuite qui est plus gras et riche, le tout se régule.

Comment savoir quel sein donner ? Pas difficile vous donnez celui qui est le plus sensible et généralement le plus gonflé. Ce qui nous mène à parler de l'engorgement. Dans un premier temps, votre corps ne sait pas encore adapter la production au besoin, c'est au fil du temps que l'information va être enregistrée. Si vous sentez que votre sein est gonflé et douloureux, videz le en prenant une douche chaude : ça va couler tout seul et si cela ne suffit pas, tirez votre lait pour vider le trop plein. Passez l'appréhension du côté "traite", pensez à bébé. Mais je conseille le tire-lait manuel, le bruit de l'électrique pouvant vous bloquer et vous empêcher de vous détendre.

La montée de lait, ça fait mal ? On ne va pas mentir, quoique personnellement je n'ai pas ressenti de réelles douleurs, elle n'est pour autant pas très agréable les premiers jours. Ça picote à l'intérieur, ça tire. Vous êtes sensible au toucher. Vous pouvez mettre des gants tièdes ou prendre des douches, ça vous soulagera. Puis, l'hypersensibilité finit par passer.

Une fois l'allaitement en place, tant que la courbe de poids de votre enfant est en progression, ne vous souciez pas. C'est que le nombre de tétées et leur durée lui conviennent. C'est également que vous avez assez de lait.

Comment sait-on que bébé a assez mangé ? Sa courbe de poids progresse. Mais plus basique, comment êtes vous quand vous avez faim ? Ronchon. Et bah bébé c'est pareil. Si bébé s'endort sur votre sein, c'est qu'il a pris ce qu'il lui fallait.

Bébé tousse et s'étrangle en début de tétée ? C'est sans doute que vous avez un REF : réflexe d'éjection fort. En bref, vous faites l'effet d'une lance à incendie laitière à bébé : le lait sort trop vite et fort.

Pour que bébé ne s'énerve pas, retirez le et remettez le quelques secondes après. Privilégiez la position couchée, bébé sur vous, la loi de la gravité jouant, le lait sortira moins vite.

Ce REF peut d'ailleurs être responsable de coliques car bébé avale beaucoup d'air. Mais pas de stress, le bib' ne règle pas non plus le problème des coliques.

Dur de couvrir en un article tous les écueils que vous pourriez rencontrer. Si besoin est, contactez moi et je pourrais vous conseiller plus spécifiquement.

Par ailleurs, vous vous rendez compte que ce n'est pas votre truc ? Ne culpabilisez pas, mieux vaut une maman épanouie qui donne le biberon, qu'une maman qui donne le sein en désespoir de cause. L'important est d'être en accord avec soi-même. Par contre, n'essayez pas seule et par vous même, vous risquez les engorgements et infections, faites vous accompagner par un professionnel.

Commenter cet article