Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Se séparer de bébé ou lui donner la chance de se construire

Je suis en pleine phase de séparation de mes enfants, reprise du travail (à mi-temps mais quand même). D'où une réflexion sur la séparation.

Ayant déjà vécu la séparation avec Louloute. Je sais combien la crèche a pu lui apporter et l'épanouir. Se séparer de la Chaperonette reste néanmoins un cap a franchir.

Mais se séparer est essentiel à la vie. Dans tous les grands mythes, le héros est amené à quitter les siens pour mener sa quête. L'éloignement des siens le pousse a se transcender, à se dépasser. La séparation devient un moteur, un déclencheur qui permet à l'individu de se construire.

Bien évidemment, je parle de séparation et non d'abandon. L'abandon peut être destructif, parce que violent, inexpliqué, injustifié. La séparation, bornée dans le temps, expliquée, réfléchie, peut construire.

Se séparer, si la coupure est faite avec amour et accompagnement, c'est donner à l'autre la possibilité d'exister au-delà de la relation qu'il a avec nous. C'est permettre à bebe de découvrir d'autres réalités.

J'avais déjà parlé de Winicott et de la désillusion nécessaire.

Se séparer, c'est donc permettre à bebe de s'enrichir, ailleurs. C'est accepter de ne plus être la seule à combler les manques et les besoins. Mais c'est aussi donner à son enfant le moyen de s'exprimer. La mère comprend parfois l'enfant avant même qu'il n'exprime le besoin. Seul, l'enfant est devant la nécessité d'apprendre à exprimer son besoin. De chercher à combler ses manques. Il devient acteur de sa vie.

Se séparer de bébé, c'est parfois difficile mais quand on s'y penche c'est une formidable aventure qui commence.

Alors, courage à toutes celles qui sont dans la même phase que moi et bon vent à nos loulous !

Commenter cet article