Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Pratiquez vous l'art des petits arrangements avec la vérité avec votre loulou ?

Mentir, bien ou pas bien ?

Personnellement, les mensonges pour éviter la crise, j'ai tendance à être contre. Mon petit loup doit apprendre ce qu'est un non et savoir qu'il est des interdits. Alors répondre à son cri strident et son "je veux une gauuuuuufre", quand il est bientôt l'heure du repas et qu'on passe devant la vitrine du magasin en question, par un "tu en auras une toute a l'heure", si ce n'est pas vrai, non !

Quand c'est le cas et qu'on reviendra pour le goûter, bah, la question se pose pas mais sinon, je ne flanche pas.

Je ne dis pas que je n'ai pas jamais cédé à la facilité, surtout en fin de grossesse de ma Chaperonette mais néanmoins si je fais selon mes principes et convictions, j évite.

Comment Louloute pourrait-il me faire confiance si je lui mens ? Telle est la question.

Mentir pour punir, du genre "plus jamais tu ne feras ceci ou cela", je bannis aussi.

Je crois au pouvoir des mots et j'ai déjà vu Louloute en pleurs à cause de phrases du genre. C'était "trop" pour lui.

Mentir par omission. Bon bah là, à chaque âge ses vérités. Et il est des vérités qui ne sont pas bonnes à aborder à n'importe quel âge. Alors parfois j'édulcore, en rendant les choses abordables pour le jeune âge de Louloute.

Et l'imaginaire ? On peut également considérer ça comme un mensonge. Mais là, mon avis est tout autre : je pense que l'enfant est conscient de ses petits arrangements avec le réel et accepté ou non de rentrer dans le jeu.

Les mensonges de Noël à base de lutins et cie : j'adore !!

En même temps, jouer à faire semblant c'est aussi une forme de mensonge. Mais ce mensonge là, il ne détruit pas. Il apprend, il construit.

Et puis quand on joue à faire peur, qu'on parle de monstre Mange-fesses qui croque les fesses du petit garçon qui ne veut pas enfiler son pantalon ou du loup caché derrière le mur, Louloute saura lui même demander "c'est pas pour de vrai, hein ?" Et là, oui, j'avoue que c'est pour du faux. Et petit a petit, on jongle entre réel et imaginaire.

Et vous, le mensonge, vous pratiquez ?

Tu mens a ton enfant, toi ?

Commenter cet article

Coralie 22/04/2013 23:07

Bonsoir ! Trop petit pour lui mentir ms je me régale d avance de lui raconter tout un sac d'histoire.. Le doux mensonge est un apprentissage pour moi indispensable . Bises de Normandie