Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Un dimanche chez les pompiers

"A chaque signal d'alarme, Sam garde toujours son calme..."

Connaissez-vous ce doux refrain ?

Chez nous, Sam le pompier est très présent. Louloute part régulièrement en mission après un "tatadindin" retentissant. (Les coutumiers de Sam reconnaîtront cette fameuse mélodie).

Dans la cour de récré, l'an dernier, Louloute rejouaient avec les copains les épisodes du matin. D'où l'importance, d'ailleurs, d'avoir bien vu l'épisode du matin pour savoir si la mission du jour consiste à éteindre l'incendie a la supérette ou si c'est plutôt un sauvetage en mer...

Aujourd'hui nous sommes passés au concret. Et j'ai eu le droit à ma première journée portes ouvertes chez les pompiers.

Je vous le concède, m'enthousiasmer pour le chien qui descend du toit ou des mecs qui déroulent des tuyaux et inondent le sol (j'ai pas trop saisi le sens de la manœuvre, j'avoue) n'est pas chose aisée.

Mais que ne ferait on pas pour notre progéniture.

Et pour le coup voir les yeux ébahis de Louloute, son sourire jusqu'aux oreilles et l'entendre louer combien il a été gâté et combien la journée a été géniale,ça, ca n'a pas de prix.

Louloute a donc éteint un feu à la lance incendie, est descendu en rappel à la corde, a testé la combinaison et le masque isolant dans une cave enfumée et privilège, non des moindres, a fait un tour en camion, avec la sirène et "a la place du chef"!

Chaperonette elle, s'est enthousiamé pour le camion et serait bien descendue à la corde dans un petit sac. Bah oui, peur de rien ma casse-cou ! Et puis, suprématie absolue : y avait et des frites et des saucisses.

Une bien belle journée, les yeux brillaient encore ce soir. Même si tout le monde maintenant dort, épuisés par tant de missions. (Et je vais pas tarder non plus d'ailleurs !"

Un dimanche chez les pompiers
Un dimanche chez les pompiers Un dimanche chez les pompiers
Un dimanche chez les pompiers Un dimanche chez les pompiers Un dimanche chez les pompiers

Commenter cet article