Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Halte aux idées reçues : la grossesse et ses déformations

L'adepte que je suis des divers réseaux sociaux ne peut que constater le regard teinté de dégoût porté sur la grossesse.

Alors oui, on a le droit au lieu commun de "il n'y a rien de plus beau que donner la vie" mais agrémenté du "ouais mais quand même c'est pas beau".

Ces préjugés me révoltent. Je ne vais pas mentir, oui mes jambes ont du mal à tenir le coup avec les fortes chaleurs et je ne trouve pas particulièrement esthétique ces veines dilatées qui apparaissent mais grossesse ne veut pas dire peau chewing-gum et marques à gogo.

Déjà, premièrement, une part des désagréments causés par la grossesse va disparaître ou s'estomper. Avec un peu de volonté de votre part, certes. On a rien sans rien.

J'ai quelques vergetures laissées par ma première grossesse mais qu'on ne voit quasiment plus, elles ont blanchi avec le temps et se sont bien atténuées.

Là-dessus nous ne sommes certes pas égales, et les unes auront une peau plus ou moins élastiques. Conseil : boire beaucoup beaucoup pour hydrater la peau en profondeur. Et à vous les crèmes et huiles.

J'aime beaucoup l'huile O mum, et le cérat de Galien est une super alternative naturelle qui sent la rose.

Il ne sert à rien de vous transformer en nuggets frit à base de multiples couches d'huile, si votre peau n'absorbe plus, ça va huiler vos vêtements et pas la nourrir, on en ajoute donc pas des tonnes.

Et on nourrit sa peau pendant la grossesse certes mais on oublie pas la phase dégonflage. Et confiance, les marques finissent par s'atténuer. Des exercices de respiration active par voie abdominale permettront aussi d'éviter à votre ventre de se développer uniquement sur l'avant, toutes proportions gardées.

Quid du ventre flasque ou des kilos en trop ? Alors là j'aurais tendance à vous renvoyer au sport.

Après la grossesse, certes, mais pendant également.

Le lieu dit que grossesse rime avec inactivité a encore bien cours.

Non non et non, grossesse ne veut pas dire qu'on finit en mode baleine échouée dans le fond de son canap h24.

Loin de moi l'idée qu'on a pas le droit à des sessions flegmatiques mais le tout est question d'équilibre.

Le net regorge de videos fitness adaptées. Il en existe même adaptées à votre mois de grossesse.

Bien sûr on ne force pas, il ne s'agit pas de virer à l'obsession, on fait fonction de son souffle et de ses capacités. Bon, un peu de volonté est de rigueur quand même.

Les sports d'eau sont particulièrement recommandés aussi.

Bien sûr on tient également compte de son col et on ne commet pas d'imprudence mais il existe des exercices tout en douceur, ne serait ce que de respiration active pour le travail de la sangle abdominale.

Mis à part l'intérêt esthétique, avoir du souffle et un coeur sportif s'avéreront des alliés pour l'accouchement.

Quid de l'après ? En douceur avant la rééducation du périnée.

Et ensuite selon vos envies. Mais il existe bon nombre d'exercices réalisables avec bébé pour recuperer un corps plus ferme et moins marqué. À vous les challenges squat ou défis gainages particulièrement efficaces. Le jogging en poussette et le fitness avec bébé. Un petit tour sur Instagram ou YouTube vous suffira à vous forger un petit programme.

Bon après bien sûr, on oublie les régimes pendant la grossesse ou l'allaitement aux risques de carences sévères et de dommages collatéraux mais on fait attention à notre façon de nous alimenter. Enceinte oui mais manger pour deux on sait désormais que ce n'est pas conseillé, ni bon. On mange à sa fin, on s'écoute. Une envie de chocolat peut être symptomatique d'un manque de magnésium par exemple.

Mais on pense équilibre quand même. On se permet de petits plaisirs mais pas de dévaliser la cuisine.

Quant aux jambes qui virent aux jambonneaux, on surélève, on douche à l'eau froide et on porte des bas de contention. Il en existe de toutes les sortes maintenant et même pas moches. Ca limite les dégâts. Et si vraiment ca persiste, on fait scléroser les veines ou on opére. La médecine a bien avancé de ce côté. Rien n'est irrémédiable. Dixit une maman de mon entourage qui avait des jambes carrément noires pendant la grossesse et qui aprés intervention a vu ses gambettes revenir à un état tout à fait normal.

Loin de moi l'idée de pointer du doigt celles qui conservent des marques, mais je souhaitais rétablir une juste mesure. Ça arrive mais ce n'est pas systématique et on est pas exempte de toute responsabilité en la matière.

Alors on arrête les raccourcis, on arrête de se cacher avec nos gros bidons, on assume, on continue à s'habiller parce que ce n'est pas laid et que grossesse ne veut pas dire 9 mois de pyjamas et cheveux gras (après si c'est votre choix, tant que vous le vivez bien).

Parce qu'au final on en vient à effrayer, ou on bascule dans l'hypocrisie.

Et on fait la peau à ces posts accompagnés de photos qui nous vendent le "vrai" visage de la grossesse.

On est toutes vraies, toutes différentes et non moins belles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article