Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claire B

Parce qu'au fond on a tous à composer avec nos différences, de quoi parle-t-on quand on dit "couples mixtes". Ici on parle de quand un papa et une maman n'ont pas les mêmes origines culturelles. Alors différence ou non ?

Histoire de maman :

Une maman a accepté de nous répondre. Elle a 26 ans, elle est chargée d'études informatiques dans une grande banque, 2 enfants (presque 3 dans un mois). Le papa 36 ans, est commerçant à son compte.

Ils forment une famille recomposée : bb1 pour lui, comme pour elle, d'une autre union, bb 2 et 3 ensemble.

Quelles sont vos origines ?

Lui est d'origine sénégalaise, né en région parisienne. Moi je suis bretonne.

Est ce que dès la grossesse, vous avez eu des conceptions différentes de la chose dues a votre éducation, vos origines...

Pas vraiment des conceptions différentes à notre niveau à nous, plutôt au niveau de nos parents. Lui voulait donner le prénom de sa mère à notre fille. Moi j'avais choisi un prénom sénégalais qui lui plaisait également.

Du coup, ma fille porte deux prénoms : celui que j'ai choisi en N°1 qui est donc utilisé dans la vie de tous les jours, et celui de sa maman en N°2 qui est utilisé surtout dans sa famille (quoique, pas par tout le monde) et avec ses amis très proches.

La petite a 18 mois et s'adapte très bien aux deux prénoms. Elle utilise tant l'un que l'autre en parlant d'elle. Nous, ça nous va plutôt bien. On connait beaucoup d'enfants autour de nous qui ont deux prénoms utilisés de la même manière : ça roule.

Mais pour nos familles... La catastrophe. Pour la mienne : mais pourquoi t'as pas donné le prénom de ta mère ? Pourquoi celui de la sienne ?? (Ben, parce que ça lui tenait à coeur de le faire, pas à moi. C'est pas une tradition qui se fait chez nous. Parce qu'appeler ma fille Claudine n'est pas une riche idée !!)

Pour la sienne : mais il ne faut pas donner un prénom inventé. C'est pas bien, il faut que ce soit un prénom qui ait une identité (Le prénom doit être celui d'un aïeul de façon à ce que toute la sagesse du "Vieux" soit transmis à l'enfant. Un enfant avec un prénom inventé ne reçoit donc pas toutes ces bonnes choses qu'il aurait reçu s'il avait eu un "vrai" prénom)...En gros, on a un peu voulu contenter tout le monde, et personne n'est content ! Enfin si, nous, c'est le principal !

A part ça, au quotidien, aucun problème ni sur l'éducation des enfants, ni entre nous.

Autre problématique liée au nombre d'enfants. Lorsqu'on s'est rencontré, je lui ai dit que je voulais une famille nombreuse, lui disais qu'un enfant, deux maximum, en plus serait top. Aujourd'hui, je vais donc avoir mon 3ème enfant de sang, mais 4ème de coeur. Je suis comblée à la tête de notre famille que je trouve nombreuse. Lui, espère encore 3 ou 4 enfants...Je crois qu'on n'a pas la même vision de la famille nombreuse !

Quelle place accordez-vous chacun a votre famille et quels droits en matière d'éducation ?

Aucun droit ! Ma famille ne s'occupe pas de mes enfants, ne les éduque pas. On les voit, leur rend visite de temps en temps, pour les anniversaires, les fêtes et basta. Je ne leur demande rien.

Sa famille est très nombreuse (13 frères et soeurs) et je pense que chacun a déjà suffisamment à faire avec ses propres enfants... (d'autant qu'ils vivent à 600km de nous!)

Sa mère a donc une bonne trentaine de petits enfants et n'occupe donc pas une grande place dans leurs éducation. D'autant plus qu'elle vit entre la France et le Sénégal, donc n'est pas souvent dispo (et lorsqu'elle est en France, vit à 600km de nous)

Toutefois en cas de soucis, on peut compter sur eux, ils pourraient nous les garder. Par exemple, lorsque je vais accoucher, ma belle soeur va venir s'installer à la maison 2-3 semaines pour m'aider avec mes grands : c'est top !

Y a-t-il des sujets de discorde dues à vos origines au sujet de vos enfants ? Ou au contraire le fait d'être parents vous a rapproché.

Comme je l'ai expliqué plus haut, pas de discorde entre nous, mais avec nos familles si. (enfin, discorde, il ne faut rien exagérer : de tension disons !)

Si différence de religion il y a, comment envisagez-vous l'éducation de vos enfants ?

On vit notre vie en mélangeant les cultures. On fête noël, on fête l'aïd... Aucune différence. Mon grand va dans une école privée catho mais ne mange pas de porc. Il va aussi à la mosquée de temps et temps et sera inscrit aux cours d'arabe l'année prochaine. Il a une grosse ouverture d'esprit est très bien dans ses baskets...

Qu'auriez-vous envie de dire aux mamans dans le même cas que vous ?

De vous rappeler chaque jour que ces différences qui parfois vous opposent sont aussi celles qui vous ont attirées...Que si vous vous aimez très fort, vous ferez de vos différences une grande force pour élever vos enfants dans le respect des valeurs de l'un et de l'autre !!

Commenter cet article